[SPECTACLE VISUEL] VISUAL VERNACULAR //Erwan Cifra


ven 15/12

[18h30 - 21h30]

Tarifs : 7€ / enfants :  3€ (+ adhésion annuelle

Entrée avec planche apéro :  12€  ( Assiette charcuterie/fromage/crudités) 

Début du spectacle 30 minutes après ouverture des portes

Réservations conseillées, uniquement via le formulaire ici ou à contact@lagitateuse.com (Attention, jusqu’au vendredi 15 décembre à midi!)

Merci de préciser si vous êtes (ou non) adhérent au Bal des Fringants.


La compagnie ON OFF a le plaisir de vous présenter :

« Visual Vernacular » 

spectacle visuel d’Erwan Cifra

Qui est Erwan Cifra ?
Né Sourd dans les années 80, il a suivi toute sa scolarité dans trois écoles bilingues différentes. Il y a acquis une expérience solide qui lui a permis de grandir avec la langue des signes et d’évoluer avec elle. D’ailleurs la langue des signes est sa première langue.

Il s’est construit et s’est passionné avec le monde visuel, les BD, les mangas, les jeux vidéo, les vidéos, les multimédia et autres moyens qui développent le sens de l’observation. Erwan excelle dans ce domaine où il est particulièrement créatif. Sa grande expérience lui permet de s’inspirer et de composer avec l’ensemble des cultures de la Langue des Sourds et des animations vidéo. Ce mélange de cultures lui permet de développer son oeuvre de Visual Vernacular.

 

Qu’est-ce que le Visual Vernacular ?
Développé par Bernard Bragg, figure importante des arts de la scène de la communauté Sourde. Le Visual
Vernacular, communément appelée V.V. par les poètes qui la pratiquent, est une intégration de techniques pantomimiques acquises à l’école Marceau et des structures grammaticales courantes de l’ASL (American Sign Language). Le principe de base de cette technique consiste à faire de l’axe central du corps le pivot de tout le récit. Il s’agit de donner à voir l’histoire sans se déplacer, sans avoir recours à des stratégies théâtrales, mais uniquement en puisant dans les capacités iconiques de la langue, augmentées par des techniques de mime. Il s’agit de faire du théâtre sans autre artifice scénique que ce que peuvent les bras, les mains et le visage déployés autour d’un tronc pivot. Faisant de cette technique un socle, les poètes développent un certain nombre d’autres techniques qui sont autant de manières de donner à voir.
Elargissant les références, ces dernières seront autant le fruit d’un dialogue avec les arts visuels qui leur sont
contemporains que celui d’une cinématographiques, d’une part, et transformatives (ou de morphing)
d’autre part.

L’événement Facebook : Événement Facebook

 

Pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés